• Nul n'est exempt de......

    soucis dans la vie, ni de moments de lassitude.

    Il faut donc essayer de relativiser.

    Je tiens à vous remercier, chacune, chacun pour vos gentils messages, lesquels vont me donner, je l'espère, un nouvel élan.

    A la veille du 14 JUILLET, je viens vous souhaiter un excellent week-end et de bonnes vacances à ceux qui partent visiter d'autres contrées.

    --------------------------------------

    FUNAMBULE

    La passion sur un fil, un coeur en suspension,
    elle est fildefériste, le vide est sa maison.
    Légère comme l'oiseau, elle ouvre grand ses bras,
    tout là-haut dans l'espace, elle fait glisser ses pas.

    Elle danse sur la corde, elle danse sur le fil,
    elle est équilibriste et tellement gracile !
    Aérienne, elle vole, d'un merveilleux élan,
    faisant jouer ses pieds, d'un immense talent.

    Entre ciel et terre, elle est toute élégance,
    agile funambule, sans extravagance.
    De ses petites mains, elle tient le balancier,
    pour garder l'équilibre sur le fil d'acier.

    Légère, aérienne, elle côtoie les étoiles,
    tout comme l'araignée qui danse sur sa toile.
    Depuis son tout jeune âge, elle a cette passion,
    elle danse sur le fil, son coeur en suspension.
    ©Paula G. "Ma plume vagabonde" recueil n°3

    Nous sommes tous des funambules,

    en équilibre fragile

    sur le fil de la vie

    ©Paula

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Juillet à 13:11

     Eh oui comme tu le dis si bien  Paula , "nous sommes tous des funambules,
    en équilibre fragile sur le fil de la vie" J'espère que ça ira mieux prochainement et que tes p'tits soucis  ne seront plus que de l'histoire ancienne

    Gros bisous Paula et à bientôt prends soin de toi

    2
    Jeudi 13 Juillet à 13:32

    Ne dit'on pas que la vie ne tient qu'à un fil ?

    Nous ne sommes rien sur cette terre .je suis allé cette semaine à l'enterrement d'un jeune de 20 ans qui s'est noyé dans le golfe d'Ajaccio en pratiquant son sport de prédilection, la plongée en apnée. Un drame épouvantable et imprévisible.

    Il faut effectivement savoir relativiser..

    Bonne journée. 

    3
    Jeudi 13 Juillet à 13:35

    Quel bonheur de relire ce texte que j'avais oublié.

    Légereté si importante dans notre monde de fous.

    J'aime beaucoup les illustrations.

    Gros bisous

     

    4
    Jeudi 13 Juillet à 13:47

    Nous ne sommes pas tous égaux devant cette vie qui nous a été donnée ma chère Paula,

    ton poème est une merveille et effectivement, il nous faut "relativiser", pas toujours très simple !!!

    Tu es si forte ma chère amie,

    j'espère que tes "soucis" vont s'estomper au plus vite ,

    je t'adresse toutes mes ondes positives et tu es toujours dans mon coeur, une adorable amie que je connais "que virtuellement" mais très chère pour moi .

    Bonnes fêtes avec tes êtres les plus chers Paula ,

    Prends bien soin de toi et affectueuses bises de Christiane qui ne t'oublie pas

     

    5
    Jeudi 13 Juillet à 14:48

    Bonjour Paula , oui ton poème est merveilleux ! . Oui la vie nous réserve bien des surprises et la santé nous joue des tours

    alors je lutte pour rester en vie le plus longtemps possible depuis mon anévrisme . Je prends un jour à la fois sans trop en

     vouloir plus ! . Je souhaite que tes problèmes disparaissent et un grand merci pour ta gentillesse . Bonne fête demain 

    avec les tiens , gros bisous , escapade , 

    6
    Jeudi 13 Juillet à 15:53

    coucou du jeudi!!!! bisous et à bientôt! Sylvie

    7
    Jeudi 13 Juillet à 19:33

    Bonjour mon amie 

     

    Me voilà pour te faire un petit Coucou sur ton bien beau poême ....et prendre en même temps de tes nouvelles que je te souhaite bien meilleures!!!

    Je te souhaite une très bonne excellente soirée.

    de gros bisous affectueux

    chouquette

    8
    Vendredi 14 Juillet à 07:17

    Oui comme tu le dis nous sommes tous des funambules, la vie n'est qu'un équilibre précaire, mais même quand tout chancelle elle reste un formidable cadeau

    Passe un bon week-end du 14 juillet

    Amicalement

    Claude

    9
    Vendredi 14 Juillet à 09:24

    très beau poème sur le funambule ..Oui la vie tient parfois qu'à un fil.

    Sachons profiter à chaque instant du bonheur que l'on a ..

    Bon weekend ...Jacques

    10
    Samedi 15 Juillet à 01:23

    Bonjour Paula

    fort beau texte, très juste

    comme belge, pour moi, c'est le 21 juillet

    Très bonne journée Avec amitiés

    René de Chine

    11
    Ymi
    Samedi 15 Juillet à 08:15

    Ma chère Paula,

    Oui, la vie est friable, éphémère et le Bonheur un état fragile qui a ses saisons.

    Parfois il brille de mille feux puis s'étiole, s'éteint et renaît à nouveau.

    Je souhaite que la lumière revienne vite ensoleiller ta vie et ton cœur...

    Garde-toi en bonne santé, ma douce !

    Et un grand Merci pour ce magnifique poème que tu nous offres.

    Affectueusement, Bisous sans compter.

    12
    Samedi 15 Juillet à 15:28
    La magie de tes photos, va bien avec celle de tes mots. Et suivre une conversation me semble aussi une force funambule. A chaque mot, chaque sentiment, infléchir sa pensée pour la faire bien aller dans l'écrin d'un échange verbal bien ciselé.
    Demain départ pour Foix, et qqs jours à La Rochelle, île de Ré à vélo, si tout va bien. Embruns de la mer, ça faisait longtemps. Gavarnie, Tourmalet, c'était l'an dernier.
    Gros bisou et portons nous bien. Yann
    13
    Samedi 15 Juillet à 23:49

    Ma chère amie Paula,

    je vais faire des jaloux en venant de voir ici, mais tant pis. Les deux filles qui me restent sont couchées de bonne heure, car elles ont du discuter toute la nuit entre cousines (comme ces dernières partaient aujourd'hui). Les parents sont arrivés tard, ont déjeuné avec nous et ne sont partis qu'à 17h et plus. Cela m'a juste laissé le temps d'aller à ma Coop Nature pour racheter tout ce qui avait été mangé le midi (les parents étaient prévus pour hier soir; mais ils n'avaient pas fini de nettoyer leur ancienne maison, dont ils vont signer a vente le 31 à Tours. Ils ont emménagé mercredi dans leur nouvelle maison, plus proche du centre de Poitiers, et surtout mieux desservie niveau bus ...ILs sont dans Poitiers même, mais ont un jardin avec cour sur le devant et surtout une maison plus grande.

    J'avais déjà beaucoup apprécié ce poème, et c'est avec plaisir que je le relis. Comme chacun de tes poèmes, c'est un bout de toi que tu nous livres.

    Ta propre vie qui tient sur un fil aussi, avec ces douleurs, qui te taraudent et mettent chaque instant ta vie entre des moments de douleurs et de répit (il y en a si peu)

    Avec notre amitié de nous deux pour vous deux, je t'offre des bisous plein d'affection.

     

    14
    Dimanche 16 Juillet à 12:05

    C'est gentil Paula de venir visiter tes amis virtuels.

    C'est vrai qu'il faut relativiser. Il y a toujours plus malheureux que soi.

    Et comme on dit, tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir.

    Pour les araignées, j'en avais peur aussi. Jusqu'au moment ou je les ai observé de plus près. Et maintenant, je ne les crains plus. On a peur de ce qu'on ne connait pas...

    Passe un bon dimanche.

    Prend bien soin de toi.

    Bise, Michel

    15
    Dimanche 16 Juillet à 15:43
    Bonjour ma chère Paula. C'est toujours un plaisir de visiter ton blog et y lire tes jolis mots si descriptifs des choses de la vie avec le bon et aussi le moins bon. Comme tu dis si bien , il faut relativiser même si ce n'est pas facile parfois . Merci de ta gentille visite et comment aire mon amie . Gros bisous et bonne suite .
    Amialement Emile
    16
    Dimanche 16 Juillet à 18:54

    Bonsoir ma douce Paula,

    Un tout petit moment me permet d’écrire ce bref mot pour te dire que je suis complètement KO. Les quatre enfants de Poitiers sont repartis avec leurs parents  hier soir, me restent Léa et Elsa les deux grandes de mon mon fils, presque aussi crevées que nous deux. Elles se sont levées  à  12h30 et nous attendions pour déjeuner, qu’elles nous préparent leur fameux poulet style KFC (mais maison et sans gluten).

    Bon on a fini par se régaler, puis elles ont disparu et Georges aussi mais il fait la sieste. Léa est censé être dans la douche et Elsa ?? Mais je suis trop fatiguée pour monter à l’étage. Je suis allée inspecter mes courgettes qui ne font presque que des fleurs mâles, les abeilles boudent ce coin, ça m’attriste, pas de courgette ! Les autres ont eu le mildiou, malgré le soufre que j’ai mis curativement dessus.

    Léa et Elsa partent mercredi soir avec leur père qui vient les chercher. Il nous reste jusqu’à lundi 24 pour nous remettre, car Magali arrive de Berlin avec ses deux petits.

    Et ensuite toute la famille rapplique entre le 31/07 et le 1 er août pour que tous puissent se voir et fêter l’anniversaire de Georges (5/08) et d’Olivier (mari de Véronique du 12/07) encore de la cuisine à faire.

    Mais que de moments de bonheur partagés.

    Je t'ai déjà dis ce que je pense de ton poème et du coup j'ai ressorti le fascicule n°3 et j'ai beaucoup apprécié "Inspiration" dont je ne me souvenais pas trop.

    Bonne fin de journée à tous deux avec nos amitiés.

    Je t'embrasse de toute mon affection.

    Bonnes journées pour cette fin de juillet.

     

    <style></style>
    17
    Lundi 17 Juillet à 04:22

    Bonjour Paula

    nous sommes tous des condamné à mort, c'est pourquoi il dégusté la vie, et faire fi des mesquineries

    merci de me lire 

    Très bonne journée

    Avec amitiés

    René de Chine

    18
    Lundi 17 Juillet à 04:23

    oups il faut dégusté, mince j'écris trop vite

    19
    Lundi 17 Juillet à 20:30

    Non la vie n'est pas toujours simple et c'est justement cette chaîne d'amitié que sont nos blogs et nos clavardages qui nous font réaliser que l'on a toutes des périodes difficiles et que parfois juste venir le dire fait du bien.

    Bon courage. Biz. Aline

    20
    Mardi 18 Juillet à 02:14

    Bonjour Paula

    oui la Chine une très longue histoire de guerre

    Très bonne journée

    Avec amitiés

    René de Chine

    21
    Mercredi 19 Juillet à 16:13

    Bonjour Paula

    Tout d'abord j'espère que tu vas mieux ?
    Merci d'être venue prendre de mes nouvelles en privé, j'ai beaucoup apprécié.

    Ce qui est funambule chez moi c'est le fil sur lequel je marche si fragile mais si solide également.
    A moi de faire attention à ne pas le briser !

    Gros bisou

    22
    Vendredi 21 Juillet à 02:01

    Bonjour Paula

    avec les beau jours, je comprend que tu as peu de temps pour le net

    Très bonne journée Avec amitiés

    René de Chine

    23
    Samedi 22 Juillet à 01:14

    Bonjour Paula

    non la communauté belge ne fête pas, j'ai seulement eu un mail du consulat

    Très bonne journée

    Avec amitiés

    René de Chine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :