•  

    VIA MON COEUR

    Les mots se précipitent en une flamme intense,
    ma plume affolée est comme un être en transe.
    Mon âme en un instant s'est faite vagabonde
    afin de saluer la beauté de ce monde.

    J'ai salué le soleil dans son beau rougeoiement
    le feu de ses rayons m'a brûlée au-dedans.
    Je l'ai suivi des yeux dans sa superbe ronde
    afin d'en capturer la moindre des secondes.

    Mon coeur est en fusion sous l'astre incandescent
    je ne puis maitriser ses fougueux battements.
    Il semble retentir d'une émotion profonde
    que ne peut étancher l'eau pure de son onde.

    Quand le soleil inonde et que le coeur déborde,
    de sentiments confus que la vie là m'accorde,
    mon coeur se livre alors un combat passionnel
    d'un amour fusionnel et inconditionnel.

    Halte là, mon coeur tu deviens trop ardent,
    tu deviens vraiment, beaucoup trop brûlant.
    mon coeur, je t'en prie, livre moi ton mystère,
    avant que ton tempo trop vite s'accélère !

    ©Paula G. "Ma plume vagabonde" recueil n°3


    22 commentaires
  •  

    LE MIROIR DU PASSE

    Dans le creux de ses mains,
    un tout petit objet,
    un témoin du passé,
    au charme suranné,
    un joli face à main.

    Apparait un visage,
    une enfant rieuse,
    jeune fille rêveuse,
    une femme heureuse,

    le bonheur n'a pas d'âge !

    Elle scrute son image,
    des sillons sur son front,
    des plis sous le menton,
    avec circonspection,
    elle pose en son écrin
    le bien joli face à main.

    Et peu importe l'âge,

    lorsque l'on garde en soi, la jeunesse du coeur,
    les ans, les mois, les jours et défilent les heures
    il n'est jamais trop tard pour goûter au bonheur.

    ©Paula G. "Des fulgurances, des émotions" recueil n°2
    -o-

     

    TRES BON WEEK-END POUR TOUTES ET TOUS

    --------------------


    23 commentaires
  • soucis dans la vie, ni de moments de lassitude.

    Il faut donc essayer de relativiser.

    Je tiens à vous remercier, chacune, chacun pour vos gentils messages, lesquels vont me donner, je l'espère, un nouvel élan.

    A la veille du 14 JUILLET, je viens vous souhaiter un excellent week-end et de bonnes vacances à ceux qui partent visiter d'autres contrées.

    --------------------------------------

    FUNAMBULE

    La passion sur un fil, un coeur en suspension,
    elle est fildefériste, le vide est sa maison.
    Légère comme l'oiseau, elle ouvre grand ses bras,
    tout là-haut dans l'espace, elle fait glisser ses pas.

    Elle danse sur la corde, elle danse sur le fil,
    elle est équilibriste et tellement gracile !
    Aérienne, elle vole, d'un merveilleux élan,
    faisant jouer ses pieds, d'un immense talent.

    Entre ciel et terre, elle est toute élégance,
    agile funambule, sans extravagance.
    De ses petites mains, elle tient le balancier,
    pour garder l'équilibre sur le fil d'acier.

    Légère, aérienne, elle côtoie les étoiles,
    tout comme l'araignée qui danse sur sa toile.
    Depuis son tout jeune âge, elle a cette passion,
    elle danse sur le fil, son coeur en suspension.
    ©Paula G. "Ma plume vagabonde" recueil n°3

    Nous sommes tous des funambules,

    en équilibre fragile

    sur le fil de la vie

    ©Paula

     


    23 commentaires
  •  


    MA PLUME VAGABONDE

    Ma plume vagabonde
    au gré des tumultes du monde.
    Elle se fait douceur,
    Elle se fait tendresse,
    au gré de la mana profonde.

    Ma plume vagabonde
    contre la puissance immonde.
    Elle se fait pensive,
    Elle se fait agressive,
    contre la colère du monde.

    Ma plume vagabonde
    au gré des humeurs du monde.
    Elle se fait amour,
    Elle se fait bonheur,
    contre les errements du monde.

    Ma plume vagabonde
    au gré des pensées claires ou sombres.
    Elle se fait câline,
    Elle se fait aimante,
    Au gré de la douceur des ombres.

    Au gré de la fureur
    ou du silence du monde,
    ma plume vagabonde.

    ©PaulaG. "ma plume vagabonde" recueil n°3


    24 commentaires
  •  

    PENSEES VAGABONDES

    Là-haut, sur la montagne, où le regard se perd,
    le bel aigle royal a déployé ses ailes.
    D'un vol majestueux, il a quitté son aire,
    en maintes arabesques, aux confins du ciel.

    Il plane, plane, en dominant le monde,
    tout fier de sa prestance et de sa liberté,
    entraînant dans son vol les pensées vagabondes,
    dans l'horizon nimbé d'une douce clarté.

    Son bel élan l'emporte, proche du soleil,
    là, où sombra antan, le beau rêve d'Icare.
    Mais lui, il est le roi , de l'infini, du ciel, 
    il poursuit dans le bleu sa sublime victoire.

    Là-haut, sur les sommets , il a quitté son aire,
    superbe vol plané dans toute l'immensité.
    Voyez-le, tout là-bas où le regard se perd,
    le grand aigle royal, épris de liberté.

    Il entraîne avec lui les pensées vagabondes
    du petit peuple en-bas qui le suit dans sa ronde.
    -o-
    ©PaulaG. "ma plume vagabonde" recueil n°3


    29 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique