•  

    ENTENDS-TU ?

    Entends-tu le chant de l'eau, frôlant les cailloux,
    pareil à la caresse de ma main sur ta joue ?
    Murmure de la vie, troublant hymne à l'amour,
    refrain réitéré, encore et pour toujours.

    Entends-tu ce chant intérieur,
    émanant vibrant de mon coeur ?
    le souffle divin du printemps,
    le doux délire d'un instant.

    C'est la tendresse à fleur de coeur
    les nues se couvrent de bonheur.
    Merveilleux éclat de lumière,
    un délicieux moment sur terre.

    Comprends-tu le souffle du vent,
    effleurant ton cou doucement ?
    sensuel reflet de ma voix
    venue se blottir près de toi.

    C'est une effusion de charme,
    la communion de deux âmes.
    Dans la chanson des "je t'aime",
    mon "moi" est devenu poème.

    Entends-tu cette chanson , portée par le vent,
    l'écho de ma voix, tel un délicat serment ?
    Murmure de la vie, troublant hymne à l'amour,
    refrain réitéré, encore et pour toujours.
    ©Paula G. "Ma plume vagabonde" recueil n°3


    29 commentaires
  •  

    A I M E R

    Cinq jolies lettres qu'il est facile de fusionner,
    il est si doux de pouvoir chaque jour, cueillir
    ces magnifiques fleurs de vie, savoir aimer,
    y joindre les frissons qui nous font tressaillir.

    Aimer en acrostiche,

    Aimer avec un grand A
    Intensité des sentiments,
    Marcher auprès de toi,
    Ecouter tes mots,
    Rêver de bonheur

    Aimer en mots fétiches,

    admiration
    adoration
    affection
    désir
    passion
    tendresse
    vénération

    Ce ne sont pas des rimes "riches",
    pas plus que des "hémistiches",
    c'est :
    A I M E R, tout simplement AIMER,
    à conjuguer, à satiété.
    ©Paula G. "ma plume vagabonde" recueil n°3

     


    23 commentaires
  •  

    LES SENTIMENTS

    Que dire des sentiments ?
    Des ressentis profonds,
    bouleversements du coeur,
    chamboulements de l'âme.
    Mille et une émotions,
    qui nous laissent songeurs,
    qui attisent une flamme.

    Que dire des sentiments ?
    Sensations d'affection,
    doux éclats de tendresse,
    délicieux amalgame.
    Pensées et intuitions,
    qui soulèvent l'allégresse,
    qui  déroulent la trame.

    Que dire des sentiments ?
    Vivre le grand amour,
    merveilleuse impression,
    bien vaste programme.
    Douceur et grands frissons
    qui surgissent toujours,
    qui  offrent le sésame.

    Que dire des sentiments ?
    Partager l'amitié,
    bien douce sensation,
    pour la sincérité,
    se poser des questions,
    qui se posent toujours,
    qui nous font cheminer.

    Les chemins du bonheur
    sont des élans du coeur,
    en douces sensations,
    partage d'émotions.

    Paula "ma plume vagabonde " recueil n°3

    -----------------------------------

    Les sentiments sont sans paroles.
    Ils sont la sève
    qui monte à coeur raccourci
    des racines du silence.

    (Ramatuel)


    -------


    21 commentaires
  • Depuis hier, nous subissons de violentes rafales,                    nouvelle alerte orange          

                  
     

           

    LE VENT

    Le vent est vagabond, le vent est furibond,
    il veut entrer dans la maison.
    Il insiste, il s'immisce,
    par tous les interstices.

    Il souffle déchaîné,
    sur les volets fermés,
    il insiste, il persiste,
    il fait son jeu de piste.

    Il parcourt le jardin
    sans aucun coup de frein,
    les arbres sont ployés,
    leurs feuilles envolées.

    De bourrasque en tempête,
    il veut tout arracher,
    et plus rien ne l'arrête,
    il faut tout attacher.

    Le vent est vagabond, le vent est furibond,
    Il veut entrer dans la maison.

    ©PaulaG. "des fulgurances, des émotions" recueil n°2


    17 commentaires
  •  

     


    Toi, l'aïeule

    L'aïeule, le pilier, l'âme de la famille
    combien de fois t'avons-nous vue tirer l'aiguille ?
    plongée dans le travail incessant de tes mains,
    aimant par-dessus tout nos rires enfantins.

    La vie ne l'a guère épargnée, la grand-mère,
    lui ôtant tout bonheur à cause de la guerre.
    Elle a eu des chagrins qui lui ont brisé le coeur,
    mais au fond de son âme, il n'y a pas de rancoeur.

    Si tu as de la peine, c'est au creux de ses bras,
    que tu peux oublier le moindre de tes tracas
    là, tout près, tout contre, que tu peux te blottir,
    la caresse de ses mains saura te faire sourire.

     L'aïeule est la confidente de tes tourments,
     que tu sois tout petit ou même en grandissant.
    Ses mains ridées, tachées, sont là pour t'apaiser.
    Ses joues parcheminées attendent tes baisers.

    Toi, l'aïeule, qui berce nos rêves d'enfant
    toi, qui es parfois une seconde maman,
    celle que l'on n'a pas eue, ou très peu connue,
    aux doux sons de ta voix, nous sommes suspendus.

    Toi, l'aïeule, mamie, mamé, grand-mère, grand maman,
    lorsque la vie nous ôte la chaleur de tes bras,
    nous sommes orphelins de tes mots et de toi.
    Notre enfance s'enfuit, nous devenons des grands.

    PaulaG. "ma plume vagabonde" recueil n°3


    43 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique