• hélas s'est fanée. Elle a vécu le temps que vivent les roses "l'espace d'un matin".

    Quelques boutons demeurent encore sur les rosiers de mon jardin, lesquels , je pense, ne s'ouvriront pas, à moins d'un miracle.

     

    La saison des roses est terminée.

    L'automne poursuit son oeuvre,

    le bouleau a revêtu son habit d'or

     

    Les cotonéasters offrent leurs

    quelques baies qui demeureront tout l'hiver,

    baies dont sont friands les oiseaux.

     

     

     

     

     BELLE NOUVELLE SEMAINE A CHACUNE ET CHACUN

    --------------------------------


    18 commentaires
  •  

    J'ai suivi vos conseils,

    rassurez-vous,

    je n'ai pas mangé les champignons de mon jardin,

    ils ne m'inspiraient guère confiance d'ailleurs,

    Je me suis contentée d'admirer la toute dernière rose de novembre.

     

    Je vous souhaite un très bon dimanche !

     

    A  très bientôt !

    -------------------------------------


    19 commentaires
  • que la poêlée puisse être savoureuse,

    qu'en pensez-vous ?

    Avec les pluies actuelles, ils pullulent dans mon jardin, je n'en connais pas le nom.

    BELLE NOUVELLE SEMAINE POUR TOUTES ET TOUS

     

    -o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-


    19 commentaires
  • au cours de cette visite guidée qui dura deux bonnes heures.

    Il n'était pas facile de faire des photos de tout, mais j'ai relevé tout de même que l'une des premières femmes de lettres françaises fut :

    Marguerite d'Angoulême, au XVIème siècle, soeur de François 1er, mère de Jeanne d'Albret et grand-mère d'Henri IV, qui fit de la cour de Nérac un foyer de l'humanisme et un refuge pour les esprits libres de son temps.

    * L'Heptaméron (1558-1559)

         C'est en 1558 que paraît une première version du recueil inachevé de Marguerite d'Angoulême, écrit en français de l'époque bien sûr (ce que nous appelons maintenant "vieux français").

     L’Heptaméron est un recueil inachevé de 72 nouvelles écrites par Marguerite de Navarre. L'ouvrage tire son titre du fait que le récit se déroule sur sept journées, la huitième étant incomplète.

     

    A travers des collections du XVI au XIXème siècle,

    l'exposition "le château de Nérac : de la saga des Albret aux origines d'HenriIV"

    permet de découvrir l'esprit de cette cour de Navarre à la Renaissance.

    ---------------------------------------------------

    Il y aurait peut-être d'autres choses à vous conter sur le bon roi Henri notamment, mais ce sera  pour plus tard.

    ----------------------------------------------

    C'est la journée de la PAIX !

    Paix dans le monde !

    que cette journée vous soit douce !

    -------------------------------------

     

     


    15 commentaires
  • une jolie reconstitution des toilettes de l'époque.

    Sous les robes parfois plusieurs jupons et au-dessus la crinoline.

    Ainsi qu' en témoigne la statue d'Henri IV,

    les messieurs portaient des chaussures avec un talon, des bas de soie ou bas de laine selon la saison, des collants, une culotte bouffante (emplie de paille pour faire gonfler !), puis un pourpoint, fraises aux poignets et autour du cou et ici, le beau chapeau d'Henri IV, avec le fameux panache blanc, un peu petit ici.
    -----------------

    un aperçu du mobilier, sans oublier les coffres pour ranger le linge.

     des menus pantagruéliques pour environ 200 personnes, principalement des viandes, les légumes étant peu prisés à l'époque.

    N'oublions pas que c'est le bon roi Henri qui a institué de manger la poule au pot le dimanche.

    Il y avait aussi des divertissements quotidiens où l'on pratiquait les jeux, la promenade et dans les jardins de nombreuses festivités sont organisées.

    --------------

    demain, suite et fin de la visite à travers le dédale des pièces de cette aile nord du château

    --------------------------------------


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique