•   ESPRITS DE LA NUIT

    Les esprits de la nuit, ont dansé sur la lande
    ils ont mené grand train, joyeuses sarabandes.
    leurs rondes effrénées, sont elles des offrandes ?
    leurs rires déchaînés, des prières, des demandes ?

     



    Sont-ce des entités d'âmes en déshérence,
    ou bien de pauvres âmes cherchant la délivrance ?
    tout en s'étourdissant en de folles cadences
    de leurs corps éthérés ainsi se mettre en transe ?

     

     

     Tout au long de la nuit, ce ne furent que cris,
    palabres insensées et gestes incompris.
    de pauvres êtres qui ont été de la terre, bannis,
    la moindre lueur du jour faisant d'eux des proscrits.

     

     

    il ne faut surtout pas qu'ils soient ainsi surpris  !
    ils ne seraient alors qu'humbles objets de mépris !
    à la lumière du jour tout leur est interdit !
    ce sont de pauvres elfes ballotés par la vie !

     



    des ombres de la nuit !
    seule la lune est leur amie !



    ©PaulaG.8.2.2013


    5 commentaires
  • UN DESIR D'INFINI

    Dans un troublant désir d'infini,
    je laisse vagabonder mon esprit
    vers d'autres mondes, d'autres vies,
    vers des planètes de l'énergie.



    Une porte qui s'ouvre , une intuition,
    et c'est le monde de la fascination,
    l'univers est rempli de questions,
    auxquelles personne ne répond.



    les astres célestes bougent sans cesse,
    les planètes se croisent et se bouleversent
    la lune en circonvolution, la terre en révolution,
    le monde en perpétuelle ébullition.



    Introverti, extraverti, chacun vit sa vie,
    question existentielle de nos esprits.
    Je laisse s'évader mes pensées vers l'infini,
    afin d'en rechercher l'étrange symphonie.



    Planètes inconnues, mondes parallèles,
    en quête de recherche spirituelle,
    questionnements perpétuels,
    mondes virtuels ou bien réels ?



    De la Genèse à aujourd'hui,
    A t-on vraiment trouvé les origines de nos vies ?
    je suis toujours dans un désir d'infini !


    ©PaulaG.16.7.2013


    5 commentaires
  •  

    MELOPEE, DOUCE MELANCOLIE

     



    Lancinante est la mélopée de la pluie
    sur les feuillages alanguis.
    Dans le jardin plus aucun bruit,
    la nature s'est endormie,
    les gouttes ont remplacé les gazouillis
    des petits oiseaux dans leur nid !

     



    Plus de vision ensoleillée, tout est gris,
    une langueur indéfinie qui me saisit.
    Telle une angoisse qui m'étreint, oui,
    non pas que je n'aime pas la pluie,
    mais mon sourire s'est enfui !
    Je veux du soleil, il est parti !

     



    la belle rose s'est comme évanouie,
    c'est la morne complainte de la pluie
    qui tout à coup tout affadit !
    Les bruits sont ceux des clapotis,
    monotones, mélancoliques chuchotis.
    C'est la journée des parapluies.

     



    Obsédante est la mélodie de la pluie

     

    ©PaulaG.2013


    12 commentaires
  •  

    -o- AVEC DES SI -o-

    SI j'étais Vivaldi ou bien Albinoni, je composerais pour toi le plus bel adagio,
    Si j'étais Manet, Renoir, ou bien Cézanne, je peindrais pour toi le plus beau des tableaux,
    Si j'étais Claudel ou bien Rodin, je sculpterais ton nom au-dessus des linteaux !



    Je ne suis hélas aucun de ces artistes, mais je joue de ma plume jusqu'au bout de mes mots
    je fais parler mon âme avec ma sensibilité toujours "à fleur de peau" !
    c'est ma manière à moi de peindre mes tableaux, de jouer mes concertos !



    Si j'étais danseuse étoile comme Carole Arbo, je réaliserais pour toi les plus beaux soubresauts,
    Si j'étais photographe, à l'instar de Doisneau, je capturerais pour toi les plus belles photos,
    Si j'étais cinéaste, telle Colline Serreau, je tournerais pour toi le plus beau des scénarios !



    Je ne suis hélas aucun de ces artistes, mais je donne à ma plume la chanson de mes mots,
    je fais parler mon âme, comme si je jouais sur la toile, à l'aide d'un pinceau,
    c'est ma façon à moi de traduire mes émotions, en prose, en rimes ou en de simples mots.



    J'offre à ma plume la chanson de mes mots


    pour t'offrir le bonheur,

    dans mes élans du coeur,


    pour côtoyer la vie,

    en la rendant jolie !

     

    ©PaulaG.2013




    4 commentaires
  • LA DAME AUX ETOILES

    Récurrence d'un rêve
    une présence brève !



    Dans l'arrondi de son bras, une petite corbeille,
    là, tout près de son coeur, contient des merveilles.



    D'un geste ample et d'une main légère,
    la belle dame se veut être la messagère.



    Elle sème à tous vents, tels multiples trésors,
    de légères poussières et des étoiles d'or.

     

     

     Elle distribue les étoiles, comme on sème le bonheur, 

    afin qu'elles parviennent jusqu'au fond de vos coeurs.



    Inlassablement, elle plonge sa main dans la corbeille,
    et jette sur le monde d'innombrables merveilles,
    un monde de douceur pour l'enfant qui sommeille
    la paix et le bonheur pour les humains qui veillent.

     

    Quel est donc cet être étrange ?
    Tout simplement un bel ange.


    ©PaulaG.02.2014

     

     

     

     


    11 commentaires